17 février 2017, Munich, Allemagne

Nous devons être prudents mais nous ne pouvons pas nous tordre les mains et nous vautrer dans le doute. Nous devons apprécier les limites de notre pouvoir, mais nous ne pouvons pas nous permettre de remettre en question la justesse et la bonté de l’Occident. Nous devons comprendre et apprendre de nos erreurs, mais nous ne pouvons pas être paralysés par la peur. Nous ne pouvons pas renoncer à nous-mêmes et les uns aux autres. C’est la définition de la décadence. Et c’est ainsi que les ordres mondiaux déclinent et échouent vraiment.

Publish Date
octobre 2, 2021
Share
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin