Skip to main content

26 mars 2008, Los Angeles

Plutôt que de tolérer le chantage nucléaire ou les cyberattaques de la Russie, les pays occidentaux devraient préciser que la solidarité de l’OTAN, de la Baltique à la mer Noire, est indivisible et que les portes de l’organisation restent ouvertes à toutes les démocraties attachées à la défense de la liberté.

Publish Date
octobre 2, 2021
Share