26 mars 2008, Los Angeles

Plutôt que de tolérer le chantage nucléaire ou les cyberattaques de la Russie, les pays occidentaux devraient préciser que la solidarité de l’OTAN, de la Baltique à la mer Noire, est indivisible et que les portes de l’organisation restent ouvertes à toutes les démocraties attachées à la défense de la liberté.

Publish Date
octobre 2, 2021
Share
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin