Skip to main content

Rencontrez les personnes qui aident à poursuivre les crimes de guerre en Ukraine

Alors que l’invasion illégale de l’Ukraine entre dans son septième mois, des crimes atroces auraient été commis par les forces russes. Les responsables ukrainiens soupçonnent que le nombre de crimes de guerre s’élève à plus de 15 000.

Le 25 mai 2022, trois mois et un jour après l’invasion, les États-Unis, l’Union européenne et le Royaume-Uni ont créé le Groupe consultatif sur les crimes d’atrocité (ACA) en tant que mécanisme communautaire transatlantique convenu pour traiter les crimes d’atrocité en Ukraine.

L’ACA est dirigée par l’ambassadeur Clint Williamson de l’Université de Georgetown (anciennement directeur principal, membre et professeur à l’Institut McCain et au Sandra Day O’Connor College of Law).

Rejoignez ce panel pour entendre l’Amb. Van Schaack, Amb. Williamson, des avocats, des journalistes, des procureurs et des enquêteurs veillent à ce que les Ukrainiens et la communauté internationale tiennent les Russes responsables des crimes atroces qu’ils ont commis.

Remarques d’ouverture :
Amb. Beth Van Schaack
Ambassadeur itinérant pour la justice pénale mondiale


Premier panel :

Amb. Clint Williamson
Conseiller principal, Groupe consultatif UE-Royaume-Uni-États-Unis sur les crimes d’atrocité

Modérateur:
Dr. Evelyn Farkas
Directrice exécutive, McCain Institute for International Leadership


Deuxième panel :

Roman Avramenko
Directeur exécutif, Truth Hounds

Nataliya Zubar
Présidente, Centre d’information de surveillance de Maidan

Scott Martin
Fondateur
, Global Justice Advisors

Andrea Cayley
Coordinatrice, Groupe consultatif sur les crimes d’atrocité UE-Royaume-Uni-États-Unis

Modérateur:
Pedro Pizano
Responsable du programme Droits de l’homme et démocratie, McCain Institute for International Leadership

Biographies :

Beth Van Schaack, ambassadrice itinérante pour la justice pénale mondiale

Le 17 mars 2022, le Dr Beth Van Schaack a prêté serment en tant que sixième ambassadeur itinérant pour la justice pénale mondiale (JPC) du ministère. À ce titre, elle conseille le Secrétaire d’État et d’autres responsables du Département sur les questions liées à la prévention et à la réponse aux crimes d’atrocité, notamment les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et le génocide.

L’ambassadeur Van Schaack a été l’adjoint de l’ambassadeur itinérant au GCJ de 2012 à 2013. Avant de revenir au service public en 2022, l’ambassadrice Van Schaack était professeure invitée Leah Kaplan en droits de l’homme à la faculté de droit de Stanford, où elle enseignait le droit pénal international, les droits de l’homme, la traite des êtres humains et un laboratoire politique sur les outils juridiques et politiques de prévention des atrocités. En outre, elle a dirigé la Clinique internationale des droits de l’homme et de la résolution des conflits de Stanford. L’ambassadrice Van Schaack a commencé sa carrière universitaire à la faculté de droit de l’université de Santa Clara, où, en plus d’enseigner et d’écrire sur les questions de droits de l’homme internationaux, elle a été conseillère académique de la délégation interagences des États-Unis à la Conférence de révision de la Cour pénale internationale à Kampala, en Ouganda. Plus tôt dans sa carrière, elle a été avocate chez Morrison & Foerster, LLP ; au Center for Justice & Accountability, un cabinet d’avocats spécialisé dans les droits de l’homme ; et au Bureau du Procureur des Tribunaux pénaux internationaux pour le Rwanda et l’ex-Yougoslavie à La Haye.

L’ambassadrice Van Schaack a publié de nombreux articles et documents sur les droits de l’homme internationaux et les questions de justice, notamment sa thèse de 2020, Imagining Justice for Syria (Oxford University Press). De 2014 à 2022, elle a été rédactrice en chef de Just Security, un forum en ligne pour l’analyse de la sécurité nationale, de la politique étrangère et des droits. Elle est diplômée des universités de Stanford (BA), Yale (JD) et Leiden (PhD).

Amb. Clint Williamson, conseiller principal du groupe consultatif UE-Royaume-Uni-États-Unis sur les crimes d’atrocité.

L’ambassadeur Clint Williamson (retraité) est actuellement conseiller principal et dirige le groupe consultatif conjoint UE-Royaume-Uni-États-Unis sur les crimes d’atrocité (ACA) pour l’Ukraine. Il est le coordinateur principal pour la justice internationale à l’Université de Georgetown, affilié au Centre sur la sécurité nationale à Georgetown Law. Auparavant, il a été procureur spécial de l’Union européenne (2011-2014), envoyé spécial des Nations unies (2010-2011), ambassadeur itinérant des États-Unis pour les questions relatives aux crimes de guerre (2006-2009) et, à la Maison Blanche, au Conseil national de sécurité, en tant qu’assistant spécial du président et directeur principal pour l’aide, la stabilisation et le développement et directeur des opérations de stabilité (2003-2006). Avant son affectation à la Maison Blanche, il a été conseiller principal auprès du ministère de la justice en Irak (2003) et directeur de la justice au sein de la mission des Nations unies au Kosovo (2001-2002). Il a également travaillé au Tribunal pénal international pour la Yougoslavie en tant qu’avocat de première instance (1994-2001) et, avant cela, en tant que procureur fédéral pour le ministère américain de la Justice et procureur d’État à la Nouvelle-Orléans. Il est diplômé de la Tulane University School of Law et de la Louisiana Tech University.

Dr. Evelyn N. Farkas, Directrice exécutive, Institut McCain

Le Dr. Evelyn N. Farkas a trois décennies d’expérience dans le domaine de la sécurité nationale et de la politique étrangère au sein de l’exécutif et du législatif américains, du secteur privé et d’organisations internationales à l’étranger. En 2019-2020, elle s’est présentée pour représenter le 17e district du Congrès de New York à la Chambre des représentants. Elle est actuellement directrice exécutive du McCain Institute à l’Arizona State University. Auparavant, elle était présidente de Farkas Global Strategies, chargée de mission au German Marshall Fund of the United State et au Atlantic Council, et collaboratrice à la sécurité nationale pour NBC/MSNBC.

Elle a occupé de 2012 à 2015 le poste de secrétaire adjointe à la défense pour la Russie/Ukraine/Eurasie, les Balkans, le Caucase et le contrôle des armes conventionnelles. De 2010 à 2012, elle a été conseillère principale du commandant suprême des forces alliées en Europe et conseillère spéciale du secrétaire à la défense pour le sommet de l’OTAN. Auparavant, elle a été directrice exécutive de la Commission sur la prévention de la prolifération des armes de destruction massive et du terrorisme et chargée de mission à l’American Security Project. De 2001 à 2008, elle a été membre du personnel professionnel de la commission sénatoriale des services armés, responsable de l’Asie-Pacifique, de l’hémisphère occidental, du commandement des opérations spéciales et des questions politiques, notamment la lutte contre le terrorisme et le contrôle des exportations.

De 1997 à 2001, M. Farkas a été professeur de relations internationales à l’U.S. Marine Corps Command and Staff College. Elle a servi de 1996 à 1997 en Bosnie avec l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Elle a publié de nombreux articles de journaux et des articles d’opinion ainsi que « Fractured States and U.S. Foreign Policy : Iraq, Ethiopia, and Bosnia in the 1990s  » (Palgrave/St. Martin’s Press). Elle parle hongrois et allemand et a étudié le français, l’espagnol, le serbo-croate, le russe et l’hindi.

Mme Farkas a obtenu son M.A. et son doctorat à la Fletcher School of Law and Diplomacy. Elle fait office d’avocate spéciale désignée par le tribunal de la famille de Washington. Elle est membre du Council on Foreign Relations, du conseil d’administration du Project 2049 Institute, des Supporters of Civil Society in Russia, du Leadership Council-Women in National Security et du conseil d’administration de son alma mater, le Franklin & Marshall College.

Roman Avramenko, directeur exécutif de Truth Hounds

Roman Avramenko est directeur exécutif de l’ONG Truth Hounds, documente les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et d’autres violations graves des droits de l’homme depuis 2014. En quête de justice pour les victimes de graves violations des droits de l’homme, il a effectué plus de 50 missions sur le terrain en Ukraine orientale, en Crimée, en Arménie et en Palestine. Roman enquête également sur les auteurs de crimes internationaux en collectant et en analysant les preuves aux fins de la CPI et d’autres mécanismes de justice nationaux et internationaux.

Nataliya Zubar, Maidan Monitoring Information Center, présidente

Nataliya Zubar est présidente du Maidan Monitoring Information Center, une organisation non gouvernementale favorable à la démocratie directe qui s’efforce de protéger la sécurité sociétale en Ukraine. Le travail du Centre vise en priorité à réduire le niveau de violence dans la société, à améliorer la culture de la communication et le dialogue public. Dans son travail, Nataliya se concentre sur le suivi et la promotion des libertés civiles en Ukraine. Depuis l’invasion de l’Ukraine par le 2022, le 24 février, Nataliya s’est fait connaître pour son travail de collecte de preuves visuelles de possibles crimes de guerre commis par la Russie.

Tout au long de sa carrière, Nataliya a travaillé dans les domaines du journalisme, du militantisme civique, de la sécurité de l’information, de la consolidation de la paix, de l’éducation des adultes et, plus récemment, du reportage de guerre.

Nataliya est originaire de Kharkiv, en Ukraine, et a étudié l’ingénierie physique à l’université technique nationale « Institut polytechnique de Kharkiv ».

Scott Martin, fondateur de Global Justice Advisors

Actif en Ukraine depuis 2015 et reconnu par le gouvernement ukrainien par sa nomination au niveau du cabinet à la Commission du droit international humanitaire pour le gouvernement ukrainien, M. Martin est depuis longtemps une voix de premier plan en Ukraine sur un éventail de questions relatives au droit international humanitaire, au droit pénal international, au droit international des droits de l’homme et au droit environnemental.

Scott a aidé pendant de nombreuses années les services de sécurité de l’État ukrainien, le bureau du procureur général, les forces armées de l’Ukraine, la police militaire de l’Ukraine et d’autres organismes à prévenir, identifier, enquêter et poursuivre les crimes internationaux. Il a également mené de nombreuses enquêtes indépendantes sur des violations des droits de l’homme et a présenté ces informations à diverses institutions, notamment la Cour pénale internationale, l’OSCE, le Conseil de l’Europe, les organes des Nations unies et d’autres mécanismes de réparation régionaux et internationaux. Il a pris la parole lors d’innombrables événements concernant l’Ukraine, tant dans le pays que devant la Cour pénale internationale. En ce qui concerne la réforme juridique, il a travaillé en tant que principal contributeur international pour modifier le code pénal de l’Ukraine afin de le rendre conforme aux normes internationales. Il a également travaillé à la révision du manuel militaire et du manuel de terrain ukrainiens concernant le droit international humanitaire.

Andrea Cayley, coordinatrice, Groupe consultatif UE-Royaume-Uni sur les crimes d’atrocité

Andrea Matačić Cayley est la coordinatrice du groupe consultatif UE-Royaume-Uni-États-Unis sur les crimes d’atrocité et directrice des programmes de Washington D.C. du Sandra Day O’Connor College of Law. Les programmes de Washington D.C. comprennent : Le droit antitrust, la règle de droit international et la sécurité, et le programme de droit indien.

Andrea a travaillé pendant deux décennies en tant qu’avocate auprès des Nations Unies. Elle a commencé sa carrière en tant qu’officier de liaison de l’ONU auprès du Congrès américain, puis a passé 15 ans à La Haye à travailler au Bureau du Procureur du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie et 4 ans au Cambodge à travailler sur les poursuites des Khmers rouges.

Andrea a été directrice du Center for Ethics and the Rule of Law à la faculté de droit de l’université de Pennsylvanie et directrice des projets internationaux. Elle a travaillé sur les poursuites nationales des crimes de guerre en tant que juriste senior pour le Center of Justice and Accountability et en tant que coordinatrice de Civitas Maxima pour les États-Unis.

Andrea est la cofondatrice et la vice-présidente exécutive d’EOS Tech Trust, où elle occupe le poste de directrice des projets relatifs aux droits de l’homme et à l’État de droit.

Elle a enseigné les droits de l’homme internationaux à l’université de Pennsylvanie et à la faculté de droit de Villanova. Dans le cadre d’une subvention de la fondation américano-russe accordée à l’Institut McCain et au Sandra Day O’Connor College of Law, Andrea a formé la société civile russe aux moyens juridiques de poursuivre les violations des droits de l’homme. Andrea fait partie du groupe consultatif sur les crimes d’atrocité en Ukraine. Elle a publié de nombreux articles concernant la poursuite des crimes de guerre et des violations des droits de l’homme.

Andrea est l’une des fondatrices du prix Indradevi Hope, créé pour honorer les personnes qui œuvrent au renforcement des droits des femmes au Cambodge. Elle a travaillé avec le Service jésuite des réfugiés pour fournir des conseils juridiques gratuits sur les droits fonciers des Cambodgiens et a été membre du conseil d’administration de Family Promise, un organisme à but non lucratif qui aide les familles à sortir de l’itinérance dans la région de Philadelphie.

Andrea est titulaire d’un BA de l’Université de Columbia, d’un MA de l’Université de Zagreb, d’un JD de l’Université de Temple et d’un PhD de l’Université de Leiden.

Pedro Pizano, directeur du programme Droits de l’homme et démocratie, McCain Institute for International Leadership

Pedro Pizano est directeur de programme pour les programmes sur la démocratie et les droits de l’homme au McCain Institute for International Leadership à Washington D.C. Il a précédemment occupé les postes de Northwestern-McCain Public Interest Legal Award Fellow, International Criminal Law Fellow et Human Rights Journalism Fellow au McCain Institute et au programme International Rule of Law and Security (IRLS) de l’ASU’s Sandra Day O’Connor College of Law, sous la direction de l’Amb. Clint Williamson.

En 2018, Pizano a obtenu un diplôme cum laude et avec mention avec une double licence J.D./LL.M. en droit international des droits de l’homme de la Northwestern Pritzker School of Law à Chicago, Ill. Il a été le rédacteur en chef du Journal des droits de l’homme et le cofondateur d’un club de débat : The Speakers Union. Il a été nommé conjointement par les présidents de la Northwestern Federalist Society et de la Northwestern American Constitution Society, co-président du Civic Education Committee, car Northwestern Law a été l’une des facultés de droit, si ce n’est la première, à annuler les cours le jour des élections afin que les étudiants, les professeurs et le personnel puissent se porter volontaires pour surveiller les bureaux de vote et renforcer nos responsabilités civiques, libérales et démocratiques communes.

Avant d’entrer à la faculté de droit, M. Pizano a obtenu un certificat conjoint en droit international des droits de l’homme de l’université d’Oxford et de la faculté de droit de l’université George Washington. Avant cela, il a travaillé pendant trois ans en tant qu’agent de liaison avec les médias internationaux et associé à la stratégie et au développement de la Human Rights Foundation et du Oslo Freedom Forum à New York. En 2013, il a été reconnu comme l’un des 99 moins de 33 jeunes professionnels les plus prometteurs en politique étrangère par le Courrier diplomatique. Ses opinions et ses articles ont été publiés, entre autres, dans le New York Times, le Washington Post, The Economist, Foreign Policy, The New Republic, Slate, Forbes, El Tiempo, El Mundo et la BBC. Né à Bogota, en Colombie, il est de langue maternelle espagnole, parle couramment le français et a des notions d’arabe.

Galerie d'événements
Emplacement
Webinaire Zoom
https://asu.zoom.us/j/81195200091
Date / heure
Sep 28, 2022
9:30 ET
Partager