La liberté a besoin de vérité

Une lettre ouverte aux candidats, aux médias, aux partis politiques et aux décideurs:

En tant que survivants, prestataires de services, défenseurs des droits de la personne et du travail, responsables de l’application des lois, chercheurs et experts en politiques, nous savons que la traite des personnes est réelle. Pendant des décennies, nous avons travaillé pour sensibiliser, appliquer la loi avec une approche centrée sur les victimes, identifier et aider les survivants dans leur rétablissement, lutter contre les causes profondes sous-jacentes et établir des politiques pour mettre fin à ce crime horrible. Nos efforts collectifs ont été soutenus par des champions de tous les horizons politiques. Des sénateurs Sam Brownback et Paul Wellstone aux présidents George W. Bush et Barack Obama, le message bipartite est clair:

Vous ne marquez pas de points politiques sur le dos des survivants de la traite des êtres humains, et vous ne mentez pas sur la traite des êtres humains pour effrayer les électeurs. Nous sommes dans le même bateau.

C’est avec cette histoire collective et collaborative à l’esprit que nous nous disons alarmés et profondément perturbés par la diffusion intentionnelle des théories du complot et de la désinformation sur le trafic sexuel visant à semer la peur et la division afin d’influencer les prochaines élections. Quiconque – comité politique, titulaire de charge publique, candidat ou média – qui accorde de la crédibilité aux complots de QAnon liés à la traite des êtres humains nuit activement à la lutte contre la traite des êtres humains. En effet, tout comité politique, candidat, titulaire de charge publique ou média qui ne condamne pas expressément QAnon et démystifie activement les mensonges devrait être tenu pour responsable.

Au lieu de propager activement ou de tolérer silencieusement la désinformation qui nuit aux victimes et aux survivants de la traite et de démanteler des années de coopération bipartite, nous proposons les faits réels sur la traite des êtres humains.

La majorité des jeunes victimes de la traite ont été maltraités ou négligés, se sont enfuis ou n’ont pas de logement stable, ou sont des enfants d’immigrants fuyant la violence dans leur pays d’origine pour chercher refuge aux États-Unis. Ce sont les jeunes que nous avons échoués en tant que société. Ils ne sont pas enlevés par des étrangers ou des élites hollywoodiennes – ils sont abandonnés par des systèmes défaillants et sous-financés. Il n’y a pas une cabale d’État profonde de politiciens démocrates et de célébrités hollywoodiennes qui trafiquent des enfants pour le sexe. Aucun candidat ou parti politique majeur ne soutient ou ne tolère la pédophilie ou la traite des êtres humains.

  • Nous travaillons sur ces questions. Nous saurions. Chaque fois que nous passons à engager ces mensonges détourne nécessairement l’attention du vrai travail nécessaire pour lutter contre la traite des êtres humains, et il y a beaucoup à faire:
    Nous avons besoin de politiques qui s’attaquent aux vulnérabilités systémiques des enfants à la fois au trafic sexuel et au travail forcé.
  • Nous avons besoin de plus de logement, de soutien social, juridique et d’emploi pour les survivants et les jeunes vulnérables.
  • Nous devons investir dans la remise en état du système de protection de l’enfance et dans l’élaboration de réponses compatissantes et solides afin qu’un soutien significatif soit disponible pour tout jeune dans le besoin.
  • Nous devons investir dans une meilleure formation, renforcer les enquêtes centrées sur les victimes et élargir l’accès des survivants à d’autres formes de justice.
  • Nous avons besoin de meilleures données et d’un plus grand engagement diplomatique afin que la traite des êtres humains ne soit pas écartée en tant que question délicate à résoudre après une «vraie» politique étrangère.
  • Nous devons mettre fin aux pratiques discriminatoires à l’encontre des immigrants et des communautés de couleur.
  • Nous devons rendre des comptes aux entreprises qui savent comment maximiser leurs profits, mais pas comment protéger leurs travailleurs.
  • Nous avons besoin de financement et de changements de systèmes qui reflètent ces besoins, et non de messages politiques lâches qui ignorent ces réalités au service de mensonges nuisibles.

En tant que domaine diversifié, nous reconnaissons un éventail d’expériences, de points de vue et d’approches. Nous sommes en désaccord BEAUCOUP. Sur ce point cependant, nous sommes UNIS et nous répétons: Quiconque – comité politique, candidat ou média – qui accorde de la crédibilité aux complots de QAnon liés à la traite des êtres humains nuit activement à la lutte contre la traite des êtres humains. C’est un problème où les républicains et les démocrates ont historiquement mis de côté les vraies différences au service d’une plus grande vérité: les Américains sont unis contre la traite des êtres humains.

Au nom d’un domaine sous-financé et non partisan dédié à mettre fin à cette forme horrible d’exploitation et d’abus et à aider ceux qui y ont survécu, nous vous exhortons à engager des besoins réels plutôt que des récits politiquement motivés et profondément dangereux qui nuisent aux personnes mêmes qu’ils prétendent. parler au nom des victimes, des survivants, des enfants, des familles et des communautés vulnérables.

Signé,

Fondation mondiale 3Strands

Promouvoir l’opportunité

Centre juridique Amara

Ameinu

Passerelles américaines

Américains pour la justice des immigrants

Bureau de recherche sur le trafic sexuel de l’Université d’État de l’Arizona

ATEST (Alliance pour mettre fin à l’esclavage et au trafic)

Le Centre Avery pour la recherche et les services

Coalition contre la traite des femmes

Coalition pour abolir l’esclavage et la traite

Community Legal Aid Society Inc. (CLASI)

Institut du Connecticut pour les réfugiés et les immigrants

Laboratoire de responsabilité d’entreprise

Le projet d’intervention sur l’exploitation

Politique étrangère pour l’Amérique

Le Fonds de la liberté

Freedom Network États-Unis

Centre Gilder Lehrman pour l’étude de l’esclavage, de la résistance et de l’abolition, Université de Yale

Céder la place à la liberté

Centre mondial pour les femmes et la justice Université Vanguard

Fonds mondial pour mettre fin à l’esclavage moderne

Fondation Grace Farms

Trafic HEAL

Alliance Heartland

HIAS Pennsylvanie

Les droits de l’homme d’abord

Réseau de collaboration sur la traite des êtres humains

Institut de la traite des êtres humains

Le Centre juridique de la traite des êtres humains

Humanité unie

HumanTraffickingData.org

Institut de lutte contre la traite

Table ronde internationale sur la responsabilité d’entreprise

Institut international de Buffalo

Mission de justice internationale

Organisation internationale pour les adolescents (IOFA)

Fondation internationale des médias pour les femmes

Internationale des femmes juives

La justice enfin

Justice en mouvement

Fondation Lantos pour les droits de l’homme et la justice

Société d’aide juridique des services à la famille métropolitains

Liberté partagée

Aimer146

Institut McCain pour le leadership international

Méthodiste LeBonheur Healthcare – Nord

Une migration qui fonctionne

Services à la famille Mosaic

Réseau national pour la jeunesse

Organisation nationale pour les femmes, chapitre d’Hollywood

Réseau national des survivants

Coalition de la Nouvelle-Angleterre contre la traite

Groupe de travail collaboratif sur la traite des êtres humains dans le New Hampshire

Ligne de vie du comté du Nord

North River Law PLLC

Collaboration universitaire du nord du Texas sur la traite

Fondations de la société ouverte

Phoenix Dream Center

Polaris

Rue Preble

Projet iRISE

Clinique de la faculté de droit de l’Université Quinnipiac

Association rabbinique reconstructrice

Centre d’action religieuse du judaïsme réformé

Rights4Girls

Sanctuaire pour les familles

Shared Hope International

Centre de solidarité

Fonds Stardust

T’ruah: l’appel rabbinique aux droits de l’homme

Tivnu: Bâtir la justice

Sœurs catholiques américaines contre la traite des êtres humains

Union pour le judaïsme réformé

Centre SAFE de l’Université du Maryland pour les survivants de la traite des êtres humains

Verite

Vérité

Assistance juridique VIDA, Inc.

###

Pour plus d’informations ou pour rejoindre la liste croissante des organisations qui ont signé cette lettre, veuillez envoyer un e-mail [email protected]

DISCLAIMER: McCain Institute for International Leadership is a non-partisan « do-tank » that is part of Arizona State University. The views expressed in this blog are solely those of the author and do not represent an opinion of the McCain Institute.

Publish Date
octobre 21, 2020
Type
Tags
Share
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin