Skip to main content
Sed-_0068_Catherine-Chen

Catherine Chen

PDG, Polaris

Catherine Chen est une stratège chevronnée de la lutte contre la traite des êtres humains, qui a passé près de vingt ans à élaborer des programmes novateurs qui appliquent une optique de justice sociale aux échecs et aux inégalités systémiques qui sont à l'origine de la traite des êtres humains à des fins sexuelles et de travail.

Catherine arrive à ce poste après avoir été directrice des programmes de Polaris, où elle a été le fer de lance de la vision décennale de l'organisation en matière de soutien aux survivants et de réduction et de prévention de la traite des êtres humains au cœur du problème.

L'expérience personnelle de Catherine, qui a grandi en tant que fille d'immigrants chinois en Californie, a façonné son engagement dans la lutte contre le racisme et l'injustice. Après l'université, alors qu'elle travaillait en tant que consultante en gestion, elle a commencé à travailler bénévolement auprès de personnes sans abri ou se prostituant. Son voyage s'est poursuivi par un séjour dans les îles Mariannes du Nord, où elle pensait donner des cours d'été, mais où elle a été confrontée au sort de milliers de travailleurs chinois victimes de la traite des êtres humains, contraints de travailler pour quelques centimes à la production de vêtements pour des marques américaines, sans aucun moyen de rentrer chez eux. À l'époque, les États-Unis ne disposaient même pas d'une définition légale de la traite des êtres humains.

Inspirée par cette expérience, Catherine a commencé à faire des recherches sur la traite des êtres humains, a obtenu une maîtrise en santé publique à l'université de Columbia et est devenue la première conseillère en matière de lutte contre la traite des êtres humains et de protection de l'enfance pour Save the Children. À ce titre, Catherine a passé deux ans en Indonésie, où elle a mené des actions visant à prévenir le trafic sexuel et la servitude domestique des enfants. L'une des expériences les plus formatrices de son travail avec Save the Children a été la rencontre avec un jeune Népalais ayant survécu à la traite sexuelle et au mariage d'enfants, dont l'expérience l'a confortée dans l'idée que les survivants doivent être au cœur de la formulation de solutions qui fonctionnent réellement pour eux.

À son retour aux États-Unis, Catherine a continué à approfondir son travail de lutte contre la traite des êtres humains en offrant une formation et une assistance technique aux groupes de travail du ministère américain de la Justice dans tout le pays, afin de garantir que les forces de l'ordre et les prestataires de services travaillant sur la traite des êtres humains aient accès aux meilleures pratiques et à l'apprentissage par les pairs.

Avant de rejoindre Polaris, Catherine a passé sept ans à Humanity United, où elle a dirigé l'équipe chargée de la traite des êtres humains et de la migration de la main-d'œuvre en tant que directrice des investissements, mettant sur pied un vaste programme visant à lutter contre la traite et l'exploitation des travailleurs migrants d'Asie du Sud.

Catherine est titulaire d'une licence en biologie humaine de l'université de Stanford. Elle vit à Washington, D.C., avec son mari et son chien de rue indonésien.

Leaders réfléchis. Les décideurs. Militants et experts.

Le Sedona Forum est le rassemblement annuel de haut niveau de l’Institut McCain, réunissant des dirigeants nationaux et internationaux, qui se tient chaque printemps à l’Enchantment Resort, dans la région des roches rouges de Sedona, en Arizona. Partant de l’hypothèse d’un leadership axé sur le caractère et des valeurs démocratiques fondamentales, le Sedona Forum réunit des leaders d’opinion, des décideurs, des activistes et divers experts pour discuter des approches et des solutions aux problèmes du monde réel.